lundi 27 février 2012

Un attentat déjoué contre Vladimir Poutine ?

Les services spéciaux ukrainiens et russes ont déjoué un complot fomenté par des islamistes commandités par Dokou Oumarov pour assassiner Vladimir Poutine après le scrutin présidentiel. la nouvelle annoncée par la première chaîne de télévision a été reprise en boucle par l'ensemble des médias russes et confirmée par les services ukrainiens et Dimitri Peskov , chargé de la presse auprès du premier ministre
Certes ,Vladimir Poutine comme les autres chefs d'état n'est pas à l'abri d'une tentative d'assassinat.Reste,que cette révélation me rend perplexe pour plusieurs raisons.
1)les faits remontent à la mi-janvier .Pourquoi dans ce cas avoir attendu le 27 février , moins d'une semaine avant l'échéance électorale pour les révéler au public?
2)L'assassinat d'un chef d'état nécessite de l'argent une longue préparation,une logistique à toute épreuve et des complicités dans les forces de sécurité voire dans l'appareil d'état ( Indira Gandhi , Sadate, Benazir Bhutto,son père ect)Ce n'est pas trois ou quatre terroristes mêmes bien entraînés qui peuvent seuls accomplir un tel acte...
3)Les "bandits"venaient d'Arabie saoudite et étaient passé par la Turquie avant de se rendre en Ukraine ( un pays ami de la Russie)ou ils attendaient les instructions de Dokou Oumarov qui entre parenthèses ne fait plus beaucoup parler de lui en ce moment.
4)Dans son article sur la politique étrangère publié aujourd'hui le premier ministre accuse de façon à peine voilée les américains de faire le lit des terroristes en soutenant aveuglément les opposants aux régimes en place (Syrie)...
Dans ce contexte deux hypothèses se présentent à l'esprit
Soit les fans du leaders national ont trouvé ce moyen pour renforcer l'amour de la population pour leur "héros"
Soit il y a vraiment eu un complot et alors on ne nous dit pas toute la vérité
Dans le doute j' m'abstiens de choisir l'une ou l'autre.?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire