jeudi 15 mars 2012

la justice à la botte du pouvoir

Hier soir, un homme d'affaires a dormi en prison parce que sa femme à participer à l'organisation des manifestations qui se sont déroulées depuis trois mois dans la capitale russe.
.A la suite d' un procès inique intenté par son associé , ancien sénateur qui avait ainsi un moyen commode de se débarrasser de lui pour s'approprier ses parts dans la société
Alexei Kozlov a été condamné à cinq ans de réclusion par le tribunal de Presienskiy" soit disant pour"malversations et blanchiment",accusations , non fondées et qu'il a rejetées, preuves à l'appui, avec la plus grande vigueur.
Reste qu'au delà du drame personnel d'AlexeÏ et de sa femme Olga cette condamnation met en lumière trois phénomènes pour le moins inquiétant:.
1° /Le climat particulièrement malsain qui règne dans le monde des affaires ou tous les coups sont permis à ceux qui ont des relations bien placées
2°Le caractère de plus en plus autoritaire du régime .malgré les promesses de libéralisation ..
3  La totale subordination de l'appareil judiciaire au pouvoir exécuti f(Olga  avait eu connaissance du jugement plus de deux semaines avant la première audience)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire