lundi 9 avril 2012

L'opposition doit choisir: soit s'imposer soit s'amuser

Dimanche, sur la Place rouge .,il m'a semblé que certains membres de l'opposition avaient clairement choisi la seconde option.
.Au lieu de mobiliser  pour tenter de contraindre les autorités à annuler le scrutin inique d'Astrakhan afin de sauver la vie du candidat malheureux à la mairie de la ville et de ses compagnons en grève de la faim depuis vingt trois jours pour protester contre de élections truquées, Evgenia Tchirikova , défenseur de la forêt de Khimki n'a rien trouvé de mieux que d'organiser et rondes et de tenter de dresser une tente face au mausolée de Lénine , arrêtée avec un autre activiste pour "petit voyoutisme" "elle risque une amende .
Reste que tout cela n'est pas sérieux . certes c'est sympathique de se promener avec un rubanc blanc à la boutonnière , de placer des fleurs sur les statues de la station de métro "Place de la Révolution",de faire un pied de nez à la police  en dressant une tente dans un endroit sous haute protection , mais ce n'est pas ainsi qu'ils pourront imposer au futur président de faire les réformes de fonds dont le pays a cruellement besoin .Les responsables politiques doivent être des professionnels expérimentés capable d'imposer ou de négocier selon les circonstances . Dans le jeu politique les amateurs , aussi sympathiques soit-ils, constituent un frein et parfois un danger pour la cause qu'ils veulent défendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire