dimanche 8 avril 2012

L'affaire de la base de l'OTAN à Oulianovsk : le Kremlin n'est pas à une contradiction près

Le Kremlin n'est pas à une contradiction près . Le problème c'est qu'il y a des limites ... et que les russes supportent de plus en plus  mal qu'on les prennent pour des imbéciles. Samedi , dans le ville d'Oulianovsk , la cité ou  Lenine a vu le jour huit, cent personnes ont participé à une manifestation et à un rassemblement organisés par le parti communiste et le parti "Volia"contre l'ouverture d'une base de transit de l'OTAN.
Les organisateurs des rassemblements ont expliqué" qu'ils avaient peur   que leur ville, d'une part soit occupée par des troupes étrangères et de l'autre  devienne une plaque tournante pour le trafic de la drogue et la contre-bande des armes " .
 Le gouverneur qui voit miroiter un loyer mirobolant , s'est adressé à la population pour la rassurer et  l'inciter à garder son calme  et à ne pas écouter les provocateurs et les oiseaux de mauvais augure .
 Reste que, les habitants d'Oulianovsk ont des  raisons de s'inquiéter.  On leur répète à longueur de journée  que l'OTAN est le danger majeur. que les américains ont initialisé le printemps arabe pour voler à la Russie des parts de marché, qu'ils financent l'opposition, veulent installer un boucler nucléaire près des frontières de la Russie ect.Et ensuite on leur annonce que ces mêmes américains diabolisés par le pouvoir vont ouvrir une base de transit à coté de l'aéroport...et on voudrait qu'ils ne bronchent pas ? N'est-ce pas demander un peu trop.

1 commentaire: