lundi 29 août 2011

Haro sur l'émigration

les organisations fondées par les représentants de la première émigration ou par leur enfants sont en danger ... le Kremlin a décidé d'en prendre le contrôle , ou plus simplement de les engloutir !Pour preuve une lettre tout à fait officielle émanant de l'ambassade de Russie invitant les présidents des organisations à un forum suivi d'un coktail le 15 septembre : but de l'opération : discuter d'une manière informelle de l'avenir de la diaspora et de ses liens avec la mère-Patrie en clair consolider le lobby pro-russe(pro_Poutine) autour des descendants de la première émigration dont certains par idéalisme , bêtise ou intérêt sont d'ores est déjà acquis à cette idée.
Personnellement la proposition de l'ambassadeur ne pas pas réellement surprise etj'estime que nous sommes tous y compris moi-même un peu responsables de cette triste situation.Nous avons tous couru à l'ambassade , flattés  que enfin on nous reconnaisse...nous avons fermé les yeux sur la dérive autoritaire ,les assassinats de journalistes ( Paul Khlebnikov , Anna Politkovskaïa ect..);la corruption omniprésente,la verticale ecclésiastique qui n'a rien n'a envier à la verticale du pouvoir .
Reste qu'il Il fallait être vraiment faible et naïf pour croire que toutes les amabilités de l'ambassade étaient dénuées d'arrières pensées...ceux qui en doutaient en ont maintenant la preuve ... Si nous voulons continuer à exister il faut un peu de courage .La quasi totalité des associations ont décliné l'invitation .C'est le signe que nous n'avons pas encore perdu notre âme .

jeudi 11 août 2011

Mikhaïl Prokhorov " en réserve de la république"!

Vladimir Poutine peut continuer à s'adonner à ses passe-temps favoris : éteindre les feux de forêts, sauver des ours et des léopards en détresse , chercher des amphores dans la mer et surtout dormir tranquille -la relève est assurée.Mikhaïl Prokhorov , un milliardaire , plus connu pour sa conduite scabreuse , ( le scandale de Courchevel) que par ses idées politiques a révéler qu'il se tenait " en réserve de la république" à condition toutefois que le futur président partage ses convictions et accepte son programme .Élu il y a deux mois à la tète du d'un parti moribond , ultra-libéral "Pravoe Delo",avec très probablement la bénédiction de Dimitri Medvedev soucieux de créer un contre-poids au parti"Russie unie",il ne lui a pas fallu longtemps pour dévoiler ses ambitions et élaborer un programme pour le moins utopique.reprenant une vieille idée "l'Europe de Lisbonne à Vladivostok , l'ancien magnat transformé en politicien pense que le rouble dont la valeur dépend du cours du pétrole et du gaz n'a pas pas d'avenir ... et suggère que la Russie rentre dans l'espace Shengen et dans la zone euro ...


A croire que les experts qui lui ont préparé ce programme dont l'ensemble sera rendu public lors du congrès du parti "Pravoe Delo" en septembre ne veulent pas de bien ni à lui ni à celui ou ceux qui ont favorisé son entré en politique.

jeudi 4 août 2011

Les russes blancs ont la mémoire courte

Décidément non seulement les russes blancs ont la mémoire courte mais ils ne comprennent rien à ce pays qui fut celui de leurs ancêtres .Alors que selon nombre d'experts le pays se trouve dans une situation cahotique qui peut mener à des évènements semblables à ceux de 1991 des membres de la diaspora appartenant à la première émigration ne trouvent rien de mieux que de tresser des couronnes de lauriers à leur idole, Vladimir Poutine et se lancent dans une campane de dénigrement contre le philosophe Nikita Struve , coupable selon eux de diffamer la "Sainte russie "et l'église orthodoxe.
C'est une interview accordée par Nikita Struve au journal russe "ogoniok" qui a mis le feu aux poudres.et pourtant Nikita Struve n' rien dit de vraiment original .Après avoir déploré les méthodes employées par le patriarcat de Moscou pour s'approprier la cathédrale de Nice contre la volonté de l'ensemble du conseil paroissial et le rôle des autorités russes et en particulier de l'ambassadeur de Russie dans ce processus,soulignant que cette main mise n'est approuvée que par une poignée d'orthodoxes et de rappeler les liens étroits entre le patriarcat , le gouvernement et les organes (KGB puis FSB). A ceux qui n'y croient pas je ne saurais que conseiller de relire attentivement le rapport secret du commissaire aux religions traduit justement par Nikita Struve , rapport ou figurent tous les membres de saint synode avec leur nom de code dans la hierarchie du KGB . Certes l'Union soviétique a disparu il ya 20 ans,l'église a canonisé les martyrs de la répression mais on attend toujours l'acte de repentir public pour la collaboration avec les ennemis de la foi ...