jeudi 4 août 2011

Les russes blancs ont la mémoire courte

Décidément non seulement les russes blancs ont la mémoire courte mais ils ne comprennent rien à ce pays qui fut celui de leurs ancêtres .Alors que selon nombre d'experts le pays se trouve dans une situation cahotique qui peut mener à des évènements semblables à ceux de 1991 des membres de la diaspora appartenant à la première émigration ne trouvent rien de mieux que de tresser des couronnes de lauriers à leur idole, Vladimir Poutine et se lancent dans une campane de dénigrement contre le philosophe Nikita Struve , coupable selon eux de diffamer la "Sainte russie "et l'église orthodoxe.
C'est une interview accordée par Nikita Struve au journal russe "ogoniok" qui a mis le feu aux poudres.et pourtant Nikita Struve n' rien dit de vraiment original .Après avoir déploré les méthodes employées par le patriarcat de Moscou pour s'approprier la cathédrale de Nice contre la volonté de l'ensemble du conseil paroissial et le rôle des autorités russes et en particulier de l'ambassadeur de Russie dans ce processus,soulignant que cette main mise n'est approuvée que par une poignée d'orthodoxes et de rappeler les liens étroits entre le patriarcat , le gouvernement et les organes (KGB puis FSB). A ceux qui n'y croient pas je ne saurais que conseiller de relire attentivement le rapport secret du commissaire aux religions traduit justement par Nikita Struve , rapport ou figurent tous les membres de saint synode avec leur nom de code dans la hierarchie du KGB . Certes l'Union soviétique a disparu il ya 20 ans,l'église a canonisé les martyrs de la répression mais on attend toujours l'acte de repentir public pour la collaboration avec les ennemis de la foi ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire