lundi 26 septembre 2011

A méditer!!!

Les descendants de la première émigration qui pensent que le Russie est sur la bonne voie seraient bien inspirés de prendre ne serait-ce que quelques minutes pour analyser les évènements du week-end dernier.
Samedi, au cours du congrès du parti "Russie unie", Dimitri Medevdev a rendu les armes sans combat annonçant lui_même la candidature de son mentor à la magistrature suprême . A moins d'un évènement imprévisible ,au mois de mars, Vladimir Poutine sera le futur président et medvedev deviendra premier ministre après avoir conduit la liste de russie unie aux élections législatives de décembre.
Encore plus triste, alors que les observateurs exprimaient leur consternation . l'église par la voix du père Tchaplin numéro 2 du département des relations extérieures du patriarcat s'est félicté de ce dénouement évoquantévoquant "une transmission pacifique et amicale du pouvoir .;
je ne ferais pas l'injure au père Tchaplin , un homme intelligent, par ailleurs ,de penser qu'il ignore que dans une démocratie ce sont les électeurs qui ont le dernier mot. Reste que cette réaction en dit long sur la dépendance de l'église vis à vis de l'état...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire