samedi 28 avril 2012

A propos de l'interview du père Basile

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt  et pas moins de surprisel'interview du père Basile  paru dans "Russie d'aujourd'hui". Ce français passé à l'orthodoxie et devenu moine ,tout à son enthousiasme de nouveau converti, affirme que pendant la période soviétique tout le monde était secrètement  baptisé , fait l'impasse sur les églises détruites ou transformées en hangars et sur les chrétiens  persécutés et enfin il oublie le rôle des russes de la diaspora qui ont maintenu allumé le flambeau de l'orthodoxie.

vendredi 27 avril 2012

La campagne électorale pour le second tour

Vue de l'étranger, la campagne électorale pour le second tour prend des allures de pugilat ou tous les coups sont permis.Il semble que les moeurs politiques se soient fortement dégradés au cours des cinq dernières années  ... C'est dommage et potentiellement dangereux car ensuite il sera plus difficile de recoller les morceaux ....

dimanche 22 avril 2012

L'élection présidentielle en France

Trois constats.
1°- Nicolas Sarkosy a perdu son pari ,plus de 70% des votants ne veulent plus de lui.
2°  François Hollande est en tête mais  n'a pas fait la percée spectaculaire que certains prévoyaient.
3° Le front national  a fait une performance remarquable et constitue une force politique avec laquelle le futur président quel qu'il soit aura à compter.

vendredi 20 avril 2012

Navalny fait son entrée dans la cour des grands

En plaçant le blogger russe Alexeï Navalny parmi les cent personnes les plus marquantes de l'année" écoulée ,le magazine "Time"a voulu souligner le rôle de plus en plus marquant d'internet dans la vie politique des différents pays et plus précisément de la Russie. En effet dans " pays continent "qui s'étend sur neuf fuseaux horaires  , la Toile permet  d'effacer les distances et de donner les informations en temps réel. .
Au delà du blogger lui_même que certains en Russie accuse de  dérive fascisante, force  est de constater qu'Alexeï Navalny avec son blogue" Rospil"  ou il stigmatise  la corruption des hauts fonctionnaires et son slogan "pas une voix au parti des escrocs et des ripoux" ont permis  de mettre les autorités russes en difficulté et de leur arracher quelques concessions , bien insuffisantes, certes ,mais impensables il y a encore quelques mois.

Déception

Je dois avouer que j'ai été un peu déçue par les déclarations que François Hollande sur la Russie dans le Nouvel Observateur .. Certes en tant que principal concurrent de Nicolas Sarkosy à l'élection présidentielle  il se doit d'observer une certaine retenue .Par ailleurs le partenariat avec la Russie est un élément clé de la diplomatie française et européeenne  quelque soit le futur  locataire de l'Elysée, il n'en reste pas moins que la légitimité de la Douma et du futur président russe sont contestables , que pour le moment les réformes  promises sont cosmétiques       alors que dans le même temps l'arbitraire continue à régner dans le pays et la corruption à le gangréner. Enfin il convient de ne pas oublier que la Russie, dans le cadre de sa diplomatie multipolaire a également  intérêt à avoir des relations privilégiées avec l'Europe quelques soient les critiques des responsables européens sur  la "démocratie dirigée de Vladimir Poutine

jeudi 19 avril 2012

Victoire à la Pyrrhus pour le patriarche

Les membres du groupe punk PussyRiot resteront en détention préventive jusqu'au 24' juin .Le tribunal du quartier de Taganka a suivi les réquisitions du procureur Artëm Ratchenko.Ce dernier a estimé que la performance des jeunes femmes qui ont demandé à la Vierge  en chanson, du haut de l'ambon de la cathédrale du Christ Sauveur de délivrer la Russie de Vladimir Poutine était comparable à" un crime" avant de conclure que" les grilles de la prison protégeaient les Pussy Riot de la colère des croyants dont les sentiments religieux avaient été bafoués". Certes pour le patriarche Cyrille, fortement décrédibilisé par les scandales qui l'ont éclaboussé ,  la décision du tribunal constitue  une victoire. Reste, qu'il s'agit d'une victoire à la Pyrrhus qui ne fera qu'aggraver le divorce entre l'église et la société civile .Le patriarche peut se féliciter que plus de dix millions de russes aient assisté cette année à l'office de Pâques et organiser dimanche avec l'aide active du gouvernement des manifestations de soutien  à l'église ,cela ne change rien à l'affaire . La société civile s"éveille et dans le même temps  elle se détourne de l'église . Nombreux sont les russes qui ne veulent plus entendre parler des "popes réactionnaires et corrompus" . .Le patriarche avait une chance d'arrêter ce processus en demandant de remettre en liberté les trois jeunes femmes . Il a cru bon de rester sur ses positions . Dans ce contexte ,je ne serais pas étonnée que les agressions contre les églises qui se sont produites au cours des dernières semaines se poursuivent .

mercredi 18 avril 2012

Haro sur les homos!!!

La ville de Saint -Petersbourg a voté récemment une loi contre les homosexuels .Le projet de promulguer une loi similaire  au niveau national est en discussion ..Les organisations de droits de l'homme ,des représentants de l'opposition , des journalistes sont montés au créneau dénonçant une loi non seulement inique mais absurde , malheureusement vu la puissance du lobby anti_gay, instrumentalisé par l"église et soutenu par les partisans de l'ordre moral qu'ils soient d'extrême droite ou communistes  la partie n'est pas gagnée... loin s'en faut!!!
  Dans son blogue, Saken Amourzaïev , journaliste à la radio Echo  de Moscou   lance un appel aux homosexuels"cachés" et protégés par leur immunité qui travaillent dans les structures étatiques , leur demandant d'avoir le courage de s'opposer à ce projet de loi .
 Cette réflexion m"a fait penser qu'en Europe aussi il y avait des gays   aux postes de commande .En France hollande parle d'autoriser les mariages entre personnes du même sexe , si il est élu président.... Dans ce contexte il serait cohérent rappeler aux russes que si ils veulent avoir de bonnes relations avec l'Europe ils devraient revoir leur copie..; Pour le moment le silence des responsables occidentaux est assourdissant !!!

mercredi 11 avril 2012

Astrakhan: casse-tète chinois pour Poutine

 Dans la ville d'Astrakhan , située au sud de la Russie , 24 personnes réunies autour de Oleg Cheine , candidat du parti "Russie juste à la mairie ,battu par le celui de Russie unie , font la grève de la faim depuis trois semaines pour protester contre les fraudes lors du scrutin municipal du 4 mars   .Les falsifications ont été partiellement reconnues par la commission électorale nationale, par contre le parquet de la ville continue à affirmer que le scrutin a été honnête; quant au nouveau maire , il a refusé de recevoir les représentants de l'opposition venus de Moscou et d'autres villes pour soutenir Oleg Cheine et ses camarades.
Cette situation constitue à la fois un test et un véritable  défi pour le futur président .Soit il  laisse les choses en l'état misant sur la lassitude des grévistes de la faim , la passivité  et la peur des habitants d'une ville fortement criminogène  mais alors il sera tenu responsable  des problèmes de santé des grévistes de la faim (, Oleg Cheine qui s'affaiblit de jour en jour a déjà perdu dix kilos). Par ailleurs il  donne une occasion  inespérée à l'opposition quelque peu démotivée   pour se remobiliser sur un cas concret. Soit il accepte de procéder à une nouvelle élection  enclenchant un processus qui ne s'arrêtera pas (la théorie de dominos) et le conduira finalement comme le demande ses adversaires à  faire des élections législatives anticipées.
Dans son blogue , Oleg Cheine a fait savoir qu'il ira jusqu'au bout . Le bras de fer est engagé . Toute la Russie a les yeux rivés sur Astrakhan

lundi 9 avril 2012

L'opposition doit choisir: soit s'imposer soit s'amuser

Dimanche, sur la Place rouge .,il m'a semblé que certains membres de l'opposition avaient clairement choisi la seconde option.
.Au lieu de mobiliser  pour tenter de contraindre les autorités à annuler le scrutin inique d'Astrakhan afin de sauver la vie du candidat malheureux à la mairie de la ville et de ses compagnons en grève de la faim depuis vingt trois jours pour protester contre de élections truquées, Evgenia Tchirikova , défenseur de la forêt de Khimki n'a rien trouvé de mieux que d'organiser et rondes et de tenter de dresser une tente face au mausolée de Lénine , arrêtée avec un autre activiste pour "petit voyoutisme" "elle risque une amende .
Reste que tout cela n'est pas sérieux . certes c'est sympathique de se promener avec un rubanc blanc à la boutonnière , de placer des fleurs sur les statues de la station de métro "Place de la Révolution",de faire un pied de nez à la police  en dressant une tente dans un endroit sous haute protection , mais ce n'est pas ainsi qu'ils pourront imposer au futur président de faire les réformes de fonds dont le pays a cruellement besoin .Les responsables politiques doivent être des professionnels expérimentés capable d'imposer ou de négocier selon les circonstances . Dans le jeu politique les amateurs , aussi sympathiques soit-ils, constituent un frein et parfois un danger pour la cause qu'ils veulent défendre.

dimanche 8 avril 2012

L'affaire de la base de l'OTAN à Oulianovsk : le Kremlin n'est pas à une contradiction près

Le Kremlin n'est pas à une contradiction près . Le problème c'est qu'il y a des limites ... et que les russes supportent de plus en plus  mal qu'on les prennent pour des imbéciles. Samedi , dans le ville d'Oulianovsk , la cité ou  Lenine a vu le jour huit, cent personnes ont participé à une manifestation et à un rassemblement organisés par le parti communiste et le parti "Volia"contre l'ouverture d'une base de transit de l'OTAN.
Les organisateurs des rassemblements ont expliqué" qu'ils avaient peur   que leur ville, d'une part soit occupée par des troupes étrangères et de l'autre  devienne une plaque tournante pour le trafic de la drogue et la contre-bande des armes " .
 Le gouverneur qui voit miroiter un loyer mirobolant , s'est adressé à la population pour la rassurer et  l'inciter à garder son calme  et à ne pas écouter les provocateurs et les oiseaux de mauvais augure .
 Reste que, les habitants d'Oulianovsk ont des  raisons de s'inquiéter.  On leur répète à longueur de journée  que l'OTAN est le danger majeur. que les américains ont initialisé le printemps arabe pour voler à la Russie des parts de marché, qu'ils financent l'opposition, veulent installer un boucler nucléaire près des frontières de la Russie ect.Et ensuite on leur annonce que ces mêmes américains diabolisés par le pouvoir vont ouvrir une base de transit à coté de l'aéroport...et on voudrait qu'ils ne bronchent pas ? N'est-ce pas demander un peu trop.

Une question de vie ou de mort

Dans la ville d'Astrakhan , située au sud  de la Fédération de Russie , Oleg Cheïne et ses compagnons en grève de la faim depuis vingt trois jours pour protester contre les truquages lors de l'élection du maire de la ville sont dans un état critique .Selon le docteur Lisa qui leur a rendu visite récemment ,ils peuvent mourir dans les prochains jours, et de toute façon ont de fortes chances de rester infirmes .Ils en ont d'ailleurs tout à fait conscience mais sont résolus à  aller jusqu'au bout pour nettoyer la ville  de la maffia qui l'a investit et y fait régner sa loi .
Reste que la communauté internationale qui s'est passionnée pour le cas des Pussy Riot , ferait bien de se mobiliser pour faire pression sur les autorités russes afin qu'elles annulent l'élection du maire et procèdent à un nouveau scrutin . C'est une question de vie ou de mort.

dimanche 1 avril 2012

Réponse à ceux qui pensent que les américains cherchent à déstabiliser la Russie

Je tiens à rapeller à ceux qui l'oublient que  la politique et la diplomatie ne se font pas avec des sentiments.Quelque soit  leur sympathie ou antipathie pour Vladimir Poutine n'on aucun intérêt à déstabiliser la Russie dans la mesure ou le Kremlin  soutient discrètement mais efficacement leur effort de guerre en Afghanistan  en leur procurant un couloir aérien leur permettant d'acheminer du matériel et des vivres pour les combattants. Quant au financement de l'opposition ... si il existe , il s'agit à coup sur d'un phénomène ultra  marginal ,je ne vois pas pourquoi la Maison blanche dépenserait des sommes importantes pour une opposition fort sympathique,certes, mais inexpérimentée , sans programme et sans leader.